5 nov. 2012

TIM BURTON, CE NECROZOOPHILE AMATEUR DE RIMJOBS

La semaine dernière, comme toutes les semaines, je me suis rendu au cinoche pour faire semblant d'aimer le cinéma. C'est en quelque sorte ma punition pour avoir cousu ce webzine pourri. J'achète pas de DVD, mes connaissances sont tout au plus sommaires et je hais ceux et celles qui parlent de cinéma, encore plus même que je ne hais les Chinois. C'est simple, si jamais je dois choisir entre un cinéphile (donc quelqu'un qui ne connait rien de plus au ciné que toi mais qui est en revanche idiot et chiant) et de l'autre côté un mec de droite qui pêche des baleines pour le fun en faisant son beurre sur le sang et la misère infantile, je plombe le cinéphile direct et invite l'autre au resto Jap pour se taper un bon filet de cul d'baleine.
Donc moi la semaine dernière j'ai vu Frankenweenie, le deuxième biannuel de Tim Burton l'émokid gras. C'est un Burton alors déjà tu sais qu'il y a un personnage bizarre qui ne va pas être accepté tout de suite, sera poursuivi par la population armée de fourches et de torches et entrainera un happy end à la con. Voilà donc c'est l'histoire d'un chien décédé qui ne va pas être accepté tout de suite, va être poursuivi par la population armée de fourches et de torches et puis entrainera un happy end à la con. Cimer Tim.
Sinon, comme toute personne qui adore le cinéma, il me faut analyser ce film comme un vrai cinéphile : je dirais donc que Tim évoque dans Frankenweenie son envie parfaitement compréhensible d'enculer des chiens morts, tout en se voyant offrir un rimjob par quelques écoliers, dont un Chinois.
Evidemment, vous pouvez emmener les enfants. Eux ne verront ni sodomies, ni léchages d'anus. C'est seulement que moi, je suis cinéphile.

Les 5 commentaires idiots

  1. sodomiser mélanie laurent avec un shuriken06/11/2012 13:11

    le début de la vieillesse c'est de se rendre compte qu'on ne comprend pas le mot rimjob..

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pas trop aimé ce film, mais ta critique, oui.
    Ah ouais et moi non plus je connais pas le mot rimjob au fait.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, je trouve que votre blog ASBAF est nulle à chier. Le niveau d'ouverture d'esprit des rédacteurs est très bas, mais alors très bas... ça frise la chiasse de grand-mère ! Vous êtes plutôt doués pour l'aisance rédactionnelle, mais je trouve qu'à votre âge vous feriez mieux d'arrêter ces conneries de blog ! Oui car là vous faites les gros mâlins à écrire vos saloperies qui n'ont aucun sens sur le cinéma dans un monde virtuel alors que je parie que dans la vraie vie vous êtes des cons qui ferment leur gueule lorsque l'on vous dit quelques chose qui ne vous plaît pas. Désolé pour la paraphrase. Il ne faut surtout pas vous vexer (je doute que ça soit votre genre).

    Je suis quand même un gros connard qui vous suit depuis quelques années... Donc dans un sens je suis aussi con que vous car je vous lis... au lit !

    Signé le lecteur Anonyme

    RépondreSupprimer
  4. La grand-mère d'Anonyme mériterait bien un rimjob ! J'espère que ça pourra vous aider...

    RépondreSupprimer
  5. L'Anonyme06/11/2012 18:48

    Le rimjob c'est le contact de la langue sur le cul de ces putains de rédacteurs de l'ASBAF

    RépondreSupprimer

Fous au moins un pseudo, les anonymes ça nous pète les yeukous.