21 mars 2012

POURQUOI FAUT-IL ALLER VOIR CLOCLO

Salut les enfants, je vous balance cet article en speed parce que les flics me les brisent depuis cette nuit, y'a un attroupement pas possible autour de mon immeuble, enfin j'vais pas vous raconter ma life. L'autre jour, après une inspection académique de routine dans une école juive (m'assurant juste que les chiards en avaient dans le crâne), j'ai voulu me changer les idées, je suis donc allé voir Cloclo, le biopic sur Claude François. Moi, je connais pas trop le mec, mais c'était ça ou Alvin et les Chipmunks 3, mais j'ai pas vu le 1, j'ai pas vu le 2, et j'ai pas de problèmes chromosomiques. Merde, ces cons de flics sont revenus donc voici vite fait les raisons pour lesquelles faut aller voir Cloclo : 
Raison 1 : Les pétasses d'hier sont les milfs d'aujourd'hui
Les jolies demoiselles de quinze ans que tu verras aduler Jérémie Rénier dans le film seront forcément dans la salle, avec certes trente piges de plus, mais pense aux miracles de la science. Tu découvriras en matant Cloclo que ces meufs-là n'ont attendu ni la crise de la quarantaine, ni celle des subprimes pour devenir complètement tarées. C'est donc le moment de montrer ton grand intérêt pour le film en tapant exagérément du pied lors des passages musicaux afin d'attirer l'oeil de ta voisine. Note que si tu es une fille, ça ne marchera probablement pas vu que 95% des darons de la salle seront homos, tu pourras peut-être te toucher devant les moves de Rénier, si tant est qu'il soit ta came.

Raison 2 : Ce n'est pas une biopic sur Frédéric François
On entend depuis des années parler d'une biopic sur Jenna Jameson à venir, l'ex-star du X ricain, alors que bon, je me demande bien quel mérite elle peut bien avoir eu sinon celui d'avoir écarté les pattes au moment opportun. Même des types comme Bénabar ou Orelsan savent le faire, est-ce qu'on leur consacre pour autant deux heures de pellicule ? Dans Cloclo, on se fout pas de ta tronche, on décrit la vie d'un self-made man blindé de talent qui s'est battu avec tout un tas de connards pour percer puis s'imposer parmi les reu-sta des seventies. Je note le parallèle étonnant entre Cloclo et Justin Bieber, qui ont tous deux commencé en jouant de la batterie. Je conseille donc à Justin d'éviter au possible de prendre des bains. Contente-toi du minimum mon vieux, il est très très bien ce jacuzzi rempli de prostituées payées par Disney.
Raison 3 : Tu veux savoir comment être "alpha" en te sapant avec des guirlandes
A force de reprendre des classiques de la musique Noire, Cloclo décroche le titre de premier wigger de toute l'histoire de France (pour white nigger, j'invente rien). Un ou deux plans-séquences bien foutus révèlent le côté queutard métrosexuel qui l'animait (le premier répertorié là encore, avant lui c'était le cosmos). Etre Claude François, c'est te lever, foutre des sapes pas possibles et te frayer un chemin parmi cent-cinquante hystériques (dont des mecs) pour faire les quelques mètres qui te séparent de ta Mustang. Inutile de dire qu'à la rédac', on a un buste à l'échelle 1/1 de Claudio.
Raison 4 : Tu es malsain et veux voir Cloclo s'électrocuter comme un con dans son bain
Là j'y peux rien, c'est toi que ça regarde. Si tu tiens absolument à voir comment une star internationale finit en deuxième place des Darwin awards, juste derrière David Carradine qui, je le rappelle, est mort en se branlant, tu en as maintenant la possibilité. Malheureusement pour les plus déviants d'entre vous, il n'y a aucun plan sur la dépouille façon merguez cramée, tout est bien mis en scène, comme la plupart des séquences du film. 
Haters gonna hate donc, Claude François avait des ennemis, ce film en aura, n'empêche que le bon goût vaincra. Bon, les flics commencent à m'emmerder, je vais ouvrir pour voir ce qu'ils veulent. A plus tard mes chatons, inch'allah.

Les 14 commentaires idiots

  1. "Salut les enfants, je vous balance cet article en speed parce que les flics me les brisent depuis cette nuit, y'a un attroupement pas possible autour de mon immeuble, enfin j'vais pas vous raconter ma life. L'autre jour, après une inspection académique de routine dans une école juive (m'assurant juste que les chiards en avaient dans le crâne), j'ai voulu me changer les idées, je suis donc allé voir Cloclo, la biopic de Claude François."

    Elle est dégueulasse ton intro, L.M.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trouvé ça drôle mais un peu malsain, tu es sur la bonne voie, continue !

    RépondreSupprimer
  3. Elle est énorme ton intro, L.M. Mais y'a toujours des gens qui manquent un peu d'humour (noir). (bien sûr si j'étais juif et père de chiards,je dirais que c'est honteux... c'est fou comme l'humour est relatif. Bisous)

    RépondreSupprimer
  4. Elle est énorme ton intro L.M ( merde je viens de voir qu'Anonyme avait écrit la même chose que moi un commentaire plus tôt).
    Bref LM, elle est énorme.
    Et j'avais pas envie de voir Clo clo, mais vu ta critique, je vais pê changer d'avis.
    J'vais aller reflechir dans un bon bain chaud.

    RépondreSupprimer
  5. "Bref L.M, elle est énorme."

    THAT'S WHAT SHE SAID.

    RépondreSupprimer
  6. J'oserais jamais douter de toi, tu sais bien.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne doute pas de ta confiance, j'utilisais ta bonne vanne pour m'adresser à toutes mes lectrices.

    RépondreSupprimer
  9. Oui cécile

    Bref , LM est elle énorme ( Ton INTRO)

    RépondreSupprimer
  10. Les pétasses d'hier sont les milf d'aujourd'hui <3

    RépondreSupprimer
  11. J'aime pas du tout ton intro, mais sinon l'article est sympa (mais du coup, pourri par l'intro !)

    RépondreSupprimer
  12. T'es pas drôle comme type...

    RépondreSupprimer

Fous au moins un pseudo, les anonymes ça nous pète les yeukous.