12 nov. 2011

L’ACTEUR QUI A JOUÉ JACQUOUILLE EST UNE MERDE

Le mec qui a joué Jacquouille la Fripouille est une merde. Et je ne tiens pas ça d'une quelconque discussion entre ce pinard médaillé d'or 2009 et mes globules blancs. Lectrice, lecteur, comprends que je ne cite pas le vrai nom de Jacquouille en ce que, juridiquement, je pourrais être emmerdé. Et j’ai pas nécessairement envie de finir en taulCLAVIER, CHRIStiaN CLAVIER, putain, putain désolé chère France c’est sorti tout seul, mais reprenons depuis le début. Hier matin, je me suis levé avec la sale idée d’alimenter le meilleur webzine du monde. J’ai donc décidé d’aller voir le film le plus mal accueilli par la critique, et comme il n’y avait rien de Lagaffe, j’ai dû me rabattre sur le film de Clavier, On ne choisit pas sa famille. Tu le sais, je me méfie beaucoup des critiques ciné, étant davantage sensible aux signes du destin ; alors que je payais ma place, j’ai réfléchi deux secondes. Moi, j’ai trois mentors dans la vie : Booba, Brahms et Bukowski. Où foutre Clavier Christian dans tout ça ? Ouaip, signe infaillible, pas de doute possible, Clavier est bien un putain de C. Je suis entré dans la salle de cinéma.
Ce que j’ai vu, je ne pourrais avec exactitude vous le décrire. Disons que l’on a envoyé des acteurs merdiques tourner la pire comédie de l’année dans un des plus beaux pays du monde. Christian Keyboard, Jean Reno et Muriel Robin en Thaïlande, patrie des éléphants qui peignent, des temples à toits dorés et du vous savez quoi infantile bon marché. Robin joue une lesbienne qui souhaite, avec sa compagne, adopter un chiard en Thaïlande ; problème, la loi a changé là-bas : seuls les couples mariés peuvent repartir avec un gosse sous le bras. C’est là qu’on fait intervenir Clav', le beau-frère beauf-raide de Mumu, qu'on va faire passer pour son mari.

Alors en lisant ça tu pourrais me dire, ouaiiip L.M., là y’a un potentiel, y’a que’que chose, à la limite on change juste les acteurs, le scénar et globalement si on prévoyait de foutre ce casting de chiotte en orbite spatiale jusqu’à la prochaine ère glaciaire, tu me dirais ouaip, y’a un concept, ça fleure vaguement la qualité Henkel, la bonne lessive parfum bébé-lavande qu’on va se prendre dans le fion entre deux épisodes des Experts : Le Havre, et le pire, c'est que je te dirais que tu as probablement raison. Sauf que dans On ne choisit pas sa famille, y'a aucun compromis ma poule. C’est une heure quarante-six minutes de non-rire constant, de mauvaises situations, plus simplement de Christian Clavier, de Muriel Robin, et de Jean Reno.
Je ne suis pas un homme très objectif. Ce ne sont pas tant les mécanismes rouillés de ce film de merde qui me poussent à le considérer comme exceptionnellement mauvais. Ce n'est pas vraiment non plus qu'on fasse passer les Thaïlandos pour des teubés jaunâtres à grandes oreilles qui crachent "Tching tchong" pour tout texte afin de faire marrer la ménagère crypto-raciste. Ni tellement que le centre du scénario, la petite fille à adopter, Maylï (spéciale cassedédi), ne soit vue dans ces cent-six minutes de film qu'environ cinq plans et demi, Clav' préférant cadrer sur ses propres dents pourries. Parce qu'il est clair que les Thaï ont souffert et souffriront de ce film. Clavier me l'a même confié : « La scène où Reno pète la tronche à deux pédés dont un mineur ? Du making-of. ». « On a fini le tournage du film et il faut se séparer de l'adorable petite et de ses copines de l'orphelinat ? J'ai dit à l'équipe : « Foutez-moi tout ça au fleuve », et on est repartis en 4x4 direction l'aéroport. »
Non, disais-je, ce qui m'a fait détester ce film, c'est vraiment la tronche de Clavier et pire, peut-être, celle de Muriel Robin. Avez-vous noté comme moi leur ressemblance frappante ? L'une mâle, l'autre femelle, comme si le non-humour s'était, voilà quelques années, incarné en un être unicellulaire depuis divisé. Par cet article-tranche de papier cul allégorique, demi-cellules, je libère de votre inertie merdeuse nos surfaces mémorielles. Temporairement. Lectrices, lecteurs, bon week-end.

Les 18 commentaires idiots

  1. Si tu me le demandais, je t'offrirai ma rondelle pour te remercier de ce sacrifice que tu as fait.

    Prends soin de toi. C'est les prochains jours qui vont être difficiles...Auto-humiliation, pleurs, peinture à base de caca....

    Courage.

    RépondreSupprimer
  2. LM j admire ton sens du sacrifice . J espère que tu va pas faire trop de cauchemards . Je penserai à ce film. Quand je ferai cacY

    RépondreSupprimer
  3. Merdeeeuh, le nombre de navets que je rate depuis que je suis à Bologne. Je devrais me rattraper avec les équivalents transalpins, sauf que j'habite dans une ville où sur une dizaine de cinémas il y en a max deux qui proposent des films de merde. C'est chiant. Tant pis. Il ne me reste plus qu'à voir des bons films et devenir moins con, enfin plus intelligente quoi.

    RépondreSupprimer
  4. Ah ben va rapidement falloir se mettre au cinoche chinois ma petite Jul, parce qu'on va bientôt leur revendre ton pays pour sauver l'Europe. Arrivederci !

    RépondreSupprimer
  5. Boah arrête, il était sympa Clavicule dans les Bronzés 3 : Amis pour la vie.

    RépondreSupprimer
  6. C"est normal que le scénario soit presque que le même de celui d'un épisode des simpsons avec (dans le rôle de jacquouille Homer et dans le rôle de Robin Patty Bouvier)? L'histoire se déroule elle en chine dans l'épisode.
    Bonne continuation les fous

    RépondreSupprimer
  7. Il s'agit de Selma Bouvier dans le rôle de Robin en fait... excuses :(

    RépondreSupprimer
  8. Rien qu'avec la BA j'ai gerbé alors le film entier, faut être allumé.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai vu la bande-annonce.
    J'ai vomi

    RépondreSupprimer
  10. Je pense qu'on tient là la daube la plus nauséabonde du "cinéma" français. La censure devrait parfois s'intéresser à la médiocrité.

    RépondreSupprimer
  11. Haha meilleur article d'ASBAF depuis un bail. Jamùais une critique de m'aura autant donné envie de voir un film.

    Chapeau l'artiste.

    RépondreSupprimer
  12. Ton article m'a beaucoup fait rire ! Surtout la paragraphe où Clavier t'as fait ses révélations sur les secrets du tournage.

    Pour moi Clavier est un bon acteur mais il s'est arrêté de faire du cinéma après avoir fini le tournage des Visiteurs 2.

    Ce soir pour ma part je me mate "Le Père Noël est une ordure". Ca faisait longtemps que je ne l'était pas tapé, surtout que je viens de me le payer en dvd.

    Ciao bande de kritikeurs !

    RépondreSupprimer
  13. Oula la la, ou la la la
    J'ai mal aux amydales. J'ai trop rigolé.

    RépondreSupprimer
  14. Tu sais quoi faire pour nous remercier.

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer

Fous au moins un pseudo, les anonymes ça nous pète les yeukous.