8 juil. 2012

TEST : QUEL WOODY ALLEN ÊTES-VOUS ?

Vous avez l’âge d’avoir cotisé deux fois pour votre propre retraite, quelques vacances vous semblent bien méritées. Vous vous connectez sur booking.com et choisissez votre destination :
@ New York, home sweet home. Vous connaissez Manhattan comme votre poche, vous laissez la 5ème avenue aux faux-riches Européens venus se ravitailler en sweats Abercrombie & Fitch.
% Vous foncez à Paris. Vous connaissez une astuce pour privatiser la capitale : vous engagez la femme du Président de la République dans votre prochain film. Problème : Valérie Trierweiler veut réécrire le scénario et réaliser elle-même le film. Vacances vous avez dit ?
$ Vous voilà à Rome. La ville vous inspire. En un jour, vous avez déjà un scénario de film en tête. Le lendemain, un second. Le surlendemain, deux autres. Vous faites un prix de gros à la mairie romaine : vous allez tourner tous vos scénarios dans un seul et même film. Et vous allez reprendre du service en tant qu’acteur. Et vous allez offrir un rôle à Roberto Benigni. Et vous allez engager la meilleure actrice italienne du moment : Penelope Cruz. Cette ville vous rend fou.
Cette jeune étudiante en philosophie vous dévore du regard. Si vous multipliez son âge par 4, vous obtenez le vôtre. Vous êtes un intellectuel, pas un matheux, vous envoyez les chiffres au diable et prenez votre courage à deux mains :
% Vous tamisez les lumières, entonnez un morceau jazzy de clarinette et l’invitez à se balader sous la pluie. Quel romantique vous faites.
@ Vous partagez avec elle vos dernières pensées sur l’insatisfaction qu’engendre la monogamie et la haine que vous inspire votre psychanalyste.
$ Vous l’adoptez avant de l’épouser six mois plus tard. Il ne reste plus qu’à prévenir votre femme. Une simple formalité, le marivaudage ça vous connait. On ne vous refera pas, sacré roublard !
On compte sur vous pour animer la grande soirée de ce samedi. Même si vous en réfutez l’idée, vous êtes une référence en la matière. Qu’avez-vous prévu ?
@ Tout le monde est cordialement invité à votre concert hebdomadaire au Carlyle Hotel où votre jazz band « New Orleans » se produira de 19h à 21h. Après au dodo car vous devez être en forme dimanche : il vous reste 247 chapitres avant d'achever Guerre et Paix.
$ Qui d’autre que vous pour assurer la bonne ambiance ? Michel c’est le Brésil, il danse la samba, il va de ville en ville, pour vendre des fenêtres.
% Ce samedi soir est pris, vous allez conter fleurette à une dame, vous balader bras dessus bras dessous en discourant sur les grands de ce monde, Ingmar Bergman, Groucho Marx, Humphrey Bogart, dont vous assurez ne pas faire partie. Votre modestie les fait toutes craquer.

 *********
Vous avez un maximum de @
Vous êtes le Woody Allen old school. Annie Hall, Manhattan, Hannah et ses sœurs… vous pensez que les chef d’œuvres de Woody sont derrière lui et que ses récents films ne les égaleront jamais. Films que vous vilipendez bien sûr sans les avoir vu et en vous appuyant sur des critiques parues dans Studio ciné live.
Vous avez un maximum de %
Vous êtes le Woody Allen retrouvé. En 2010, vous auriez eu un max de @ mais Midnight in Paris vous a réconcilié avec Woody et depuis vous avez de nouveau foi en son cinéma. Vous appréhendez légèrement To Rome with love car au fond c’était moins Woody qu’Owen Wilson qui vous avait fait craquer.
Vous avez un maximum de $
Vous êtes le Woody Allen fanboy. Vous considérez Woody comme un génie car vous possédez le bon goût. Vous méprisez le premier teubé venu qui juge « mineur » le dernier Allen tout en s’extasiant devant n’importe prequel de heroic fantasy. To Rome with love n’a pas dérogé à la règle que Woody avait fixé avec vous dès Prends l’oseille et tire-toi : des scénarios raffinés, une mise en scène élégante, des dialogues golden, des acteurs plein d’esprit et des actrices putain de bonnasses.

Les 4 commentaires idiots

  1. Dis donc, tu es inspiré Vincent ;)

    RépondreSupprimer
  2. Vincent , t'es vraiment le meilleur chroni-coeur d'internet.

    RépondreSupprimer
  3. Bravo pour l'originalité de ce post!

    RépondreSupprimer

Fous au moins un pseudo, les anonymes ça nous pète les yeukous.